Edition du 18-01-2021

Yposkesi produit les lots cliniques du vecteur lentiviral G1XCGD pour un essai clinique sur une maladie rare du système immunitaire

Publié le mercredi 29 janvier 2020

Yposkesi produit les lots cliniques du vecteur lentiviral G1XCGD pour un essai clinique sur une maladie rare du système immunitaireYposkesi, un CDMO (Contract Development & Manufacturing Organization) leader en Europe pour la production de vecteurs viraux pour la thérapie génique, a annoncé avoir produit les vecteurs lentiviraux utilisés dans l’essai clinique de thérapie génique chez des patients souffrant d’une forme sévère de granulomatose septique chronique liée à l’X (X-CGD pour Chronic Granulomatous Disease), un dysfonctionnement héréditaire rare des cellules phagocytaires. 

Les objectifs principaux de l’essai consistaient à évaluer l’innocuité, ainsi que l’efficacité et la stabilité de la reconstitution biochimique et fonctionnelle de la descendance des cellules greffées après 12 mois. Ces objectifs ont été atteints chez six des neuf patients après 12 mois de suivi, ce qui montre que la thérapie génique autologue est une approche intéressante pour les patients souffrants de CGD. Les résultats de l’essai sont publiés dans Nature Medicine.

« Nous sommes heureux d’avoir contribué à cet essai clinique concernant des patients atteints de granulomatose septique chronique liée à l’X en fournissant des vecteurs viraux de très grande qualité », souligne Alain Lamproye, directeur général d’Yposkesi. « C’est une avancée majeure pour ce traitement qui utilise les propres cellules souches du patient au lieu de celle d’un donneur. »

La granulomatose septique chronique (CGD) est caractérisée par une mutation génétique sur l’un des cinq gènes qui permettent aux lymphocytes d’attaquer et de détruire les bactéries et les champignons grâce à un mécanisme chimique. Les patients atteints de CGD, qui ne disposent pas de ce mécanisme de défense chimique, sont plus susceptibles aux infections graves, voire mortelles. La forme la plus répandue de CGD est un sous-type dénommé X-CGD qui est causé par une mutation sur un gène situé sur le chromosome X et ne touche que les garçons. Yposkesi a été sélectionné pour contribuer à cet essai clinique du fait de sa grande expertise et de ses références en matière de production de vecteurs lentiviraux, acquises dans le cadre de Genethon, un pionnier de la thérapie génique.

Les recherches ont été dirigées par le Dr. Donald Kohn, membre du Eli and Edythe Broad Center of Regenerative Medicine and Stem Cell Research de l’Université de Californie à Los Angeles (UCLA, Etats-Unis). L’essai clinique a bénéficié du financement du California Institute for Regenerative Medicine; du National Heart, Lung and Blood Institute et du National Institute of Allergy and Infectious Diseases, tous deux appartenant aux National Institutes of Health; du Wellcome Trust; du Boston Children’s Hospital; du National Institute for Health Research Great Ormond Street Hospital Biomedical Research Centre; du Institute for Health Research Biomedical Research Centre de l’University College London Hospitals NHS Foundation Trust et de l’University College London; du Great Ormond Street Hospital Children’s Charity; de l’AFM-Téléthon de l’Association Française contre les Myopathies; et de la Commission Européenne, via le consortium Net4CGD.

Source : Yposkesi








MyPharma Editions

Quantum Genomics : lancement d’une étude Pivotale de Phase III dans l’Hypertension Artérielle Difficile à Traiter

Publié le 18 janvier 2021
Quantum Genomics : lancement d'une étude Pivotale de Phase III dans l'Hypertension Artérielle Difficile à Traiter

Quantum Genomics, entreprise biopharmaceutique spécialisée dans le développement d’une nouvelle classe de médicaments agissant directement sur le cerveau pour traiter l’hypertension artérielle résistante et l’insuffisance cardiaque, a annoncé le lancement de l’étude REFRESH dans l’hypertension artérielle difficile à traiter (1) ou résistante(2).

COVID-19 : les données intermédiaires de la phase 1/2a du candidat vaccin de Johnson & Johnson publiées dans le NEJM

Publié le 18 janvier 2021

Des données intermédiaires de phase 1/2a ont été publiées le 13 janvier 2021 dans le New England Journal of Medicine (NEJM)1. Celles-ci démontrent qu’une dose unique du candidat vaccin COVID-19 (JNJ-78436735) – en cours de développement par Janssen (Johnson & Johnson) – induit une réponse immunitaire qui a duré au moins 71 jours, la durée évaluée dans cette étude. Une partie de ces données intermédiaires a été publiée sur medRxiv en septembre 2020.

Genkyotex : des résultats de Phase 1 positifs démontrant un profil pharmacocinétique et de sécurité favorable du setanaxib à hautes doses

Publié le 18 janvier 2021
Genkyotex : des résultats de Phase 1 positifs démontrant un profil pharmacocinétique et de sécurité favorable du setanaxib à hautes doses

Genkyotex, société biopharmaceutique leader des thérapies NOX, a annoncé des données positives d’une étude de Phase 1 qui démontrent un profil pharmacocinétique et de sécurité favorable du setanaxib à hautes doses chez des sujets sains.

DBV Technologies : des avancées règlementaires sur Viaskin™ Peanut pour les enfants âgés de 4 à 11 ans

Publié le 15 janvier 2021
DBV Technologies : des avancées règlementaires sur Viaskin™ Peanut pour les enfants âgés de 4 à 11 ans

DBV Technologies a annoncé la réception de réponses écrites de la part de la Food and Drug Administration (FDA) américaine aux questions figurant dans la demande de réunion de type A que la société a présenté en octobre 2020. La demande de réunion de type A a été formulée suite à la réception par la société d’une Lettre de Réponse Complète (CRL) en lien avec sa demande de licence de produits biologiques (BLA) pour Viaskin™ Peanut (DBV712), un patch épicutané expérimental, non invasif, à prise quotidienne unique, visant à traiter l’allergie aux arachides chez les enfants âgés de 4 à 11 ans.

Erytech : recrutement du 1er patient dans une étude de phase 1 conduite par un investigateur avec eryaspase dans le traitement de 1ère ligne du cancer du pancréas

Publié le 15 janvier 2021
Erytech : recrutement du 1er patient dans une étude de phase 1 conduite par un investigateur avec eryaspase dans le traitement de 1ère ligne du cancer du pancréas

Erytech Pharma, société biopharmaceutique de stade clinique qui développe des thérapies innovantes en encapsulant des médicaments dans les globules rouges, a annoncé le recrutement du premier patient dans une étude clinique de phase 1, nommée rESPECT, conduite par un investigateur (IST), avec son produit phare, eryaspase, dans le traitement en première ligne du cancer du pancréas.

Biogen lance une étude en collaboration avec Apple pour développer des biomarqueurs digitaux

Publié le 15 janvier 2021
Biogen lance une étude en collaboration avec Apple pour développer des biomarqueurs digitaux

Biogen, entreprise pionnière en neurosciences, a annoncé une nouvelle étude en ligne, en collaboration avec Apple, pour étudier comment mieux surveiller ses capacités cognitives et dépister tout déclin cognitif, y compris l’apparition de troubles cognitifs légers (TCL), grâce à son Iphone ou son Apple Watch.

Transgene : Gaëlle Stadtler nommée Directrice des Ressources Humaines

Publié le 15 janvier 2021
Transgene : Gaëlle Stadtler nommée Directrice des Ressources Humaines

Transgene, société de biotechnologie qui conçoit et développe des immunothérapies reposant sur des vecteurs viraux contre les cancers, a annoncé la nomination de Gaëlle Stadtler au poste de Directrice des Ressources Humaines. Gaëlle rejoint le Comité de Direction et rapportera directement à Hedi Ben Brahim, Président-Directeur général de Transgene.

Newsletter

Chaque lundi, notre newsletter gratuite

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER




MyPharma Editions
Recherche d'offres d'emploi
Fermer

Fermer

Les dernières offres d'emploi

Déposer votre cv Inscrivez-vous aux alertes emploi


Nominations

Documents